Protocole RXDX-101-02 / STARTRK-2



Essai panier de phase 2, en ouvert, multicentrique, mondiale visant à évaluer l’entrectinib dans le traitement de patients atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques porteuses des réarrangements de gènes NTRK1/2/3, ROS1 ou ALK

Médecin référent

Dr Nuria KOTECKI

Description

L’ADN est présent dans chaque cellule et dirige toutes les actions des cellules. Dans une cellule normale, lorsque l’ADN est endommagé, soit la cellule répare les dommages, soit elle meurt. Dans les cellules cancéreuses, l’ADN endommagé n’est pas réparé et la cellule ne meurt pas comme elle le devrait. Au contraire, la cellule continue à produire de nouvelles cellules dont le corps n’a pas besoin. Ces nouvelles cellules ont le même ADN anormal que la première cellule. Cela entraîne la croissance d’une tumeur qui peut se propager dans d’autres parties de votre corps. Il existe parfois des médicaments anticancéreux spécifiques qui peuvent être administrés selon le type de défaut d’ADN qui cause le cancer. C’est ce que l’on appelle des médicaments personnalisés.

L’entrectinib (aussi connu sous le nom de RXDX-101) est un médicament à l’étude conçu pour stopper la croissance de cellules qui ont certains types de défaut ou de dommage de l’ADN.

Indication

Tumeur solide localement avancée ou métastatique

Ligne de traitement

Toutes lignes de traitement

 

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

PDF iconfiche_de_pre-screening_v2016.pdf

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening

Contactez notre Unité Intégrée de Recherche Clinique

Tel : 03.20.29.59.35